Cie de L’Évasion: les labos de création se poursuivent

Vous êtes ici : Apei Centre Alsace » Actualités » Cie de L’Évasion: les labos de création se poursuivent
image_pdfimage_print

Cie de L’Évasion: les labos de création se poursuivent

Après «Fichu Serpent!» et «Au Travail!», les plasticiens et musiciens préparent leur prochain spectacle. Première étape: des expérimentations avec d’autres artistes…
Les artistes de la compagnie sur scène

Séance de travail aux Tanzmatten pour les artistes de la Compagnie de L’Évasion.

Il y a eu l’illustratrice et plasticienne Sherley Freudenreich en septembre 2019. Puis la conteuse et comédienne Annukka Nyyssönen, la comédienne et metteuse en scène Catherine Sombsthay et le danseur et chorégraphe Pierre Boileau en mars dernier.

Les comédiens et musiciens de la Compagnie de L’Évasion ont poursuivi leurs laboratoires de recherche l’été dernier aux Tanzmatten à Sélestat, partenaires de leur nouvelle création qui devrait voir le jour à l’horizon 2022.

Un dialogue entre artistes

Véritables bulles d’expérimentations opérant un dialogue avec des artistes issus de multiples disciplines, ces temps permettent de tester de nouvelles techniques, thématiques et disciplines, d’inscrire la création dans un esprit de co-contruction et d’ouvrir un partage avec les publics dès la genèse d’une création.

En août, ils ont ainsi participé à une résidence croisée avec Marc Linnhoff, vidéaste, réalisateur et chef opérateur, et Hideaki Tsuji, musicien guitare classique et shamisen (luth traditionnel), enseignant au conservatoire de Strasbourg. Ensemble, ils travaillent sur Ko U Ko, spectacle documentaire et onirique. Ils souhaitent opérer un dialogue particulier avec la Compagnie de L’Évasion dans cette recherche de connexion entre un art visuel ancestral – la calligraphie japonaise – et les musiques électroniques.

Puis a suivi un laboratoire avec la circassienne Noémie Armbruster de la Compagnie Accès Soir de Nouvelle-Aquitaine, dans l’optique de la création de son spectacle Boum! Enfin, en septembre, les artistes de L’Évasion ont travaillé avec Brigitte Gonzales de la Companie Luc Amoros, qui œuvre sur la mise en scène et en espace des mots, entre texte, image et musique.

Contenu | Menu | Boutons