Enfance – Châtenois

Vous êtes ici : APEI Centre Alsace » Nos services » Enfance – Châtenois
image_pdfimage_print
CENTRE D’ACTION MÉDICO-SOCIALE PRÉCOCE (CAMSP) D’ALSACE CENTRALE – CHÂTENOIS

Aider les jeunes enfants et leurs parents

Le Centre d’Action Médico-Sociale Précoce d’Alsace Centrale est un lieu thérapeutique et éducatif polyvalent. Sa principale mission consiste à accueillir tout enfant entre 0 et 6 ans qui présente des difficultés de développement ainsi que sa famille.

Missions

A Châtenois, au Camsp (Centre d’action médico-sociale précoce) d’Alsace Centrale, toute une équipe est présente pour aider les jeunes enfants et leurs parents. Parmi ses missions:

  • Écouter l’enfant et évaluer ses difficultés, quelles que soient ses difficultés de développement (troubles psychomoteurs, de langage, relationnels, du sommeil, de l’alimentation, retard des apprentissages…).
  • Réaliser des activités de dépistage au Camsp et à l’Udope (Unité de dépistage et d’orientation de la petite enfance), dispositif multipartenarial réunissant des équipes sanitaires et médico-sociales.
  • Accompagner l’enfant sous forme de séances thérapeutiques et éducatives, en ambulatoire, à partir d’un Projet personnalisé adapté à chacun, co-construit avec lui et ses parents.
  • Participer au développement des capacités et des potentialités de l’enfant et favoriser son épanouissement et son intégration sociale.
  • Offrir aux familles une écoute, un accompagnement bienveillant et une aide technique pour les différentes démarches administratives
  • Proposer, en concertation avec les parents et/ou le représentant légal, un partenariat aux professionnels des lieux d’accueil de socialisation de l’enfant (crèche, halte-garderie, école maternelle…).
  • Préparer, tout au long du suivi de l’enfant, les perspectives de l’après-Camsp qui répondent au mieux à ses besoins, à ses attentes et à celles de ses parents.
  • Piloter l’Edipa (Équipe de dépistage et d’intervention précoce autisme) qui couvre les zones de Sélestat, Molsheim, Obernai et Schirmeck, créée en avril 2018.

 

Du Projet d’accueil au Projet personnalisé

Suite à l’activité de dépistage et lorsqu’une orientation de suivi en Camsp semble indiquée, l’équipe pluridisciplinaire se concerte et évalue la pertinence de l’accueil de l’enfant.

Les modalités d’accompagnement sont élaborées de façon interdisciplinaire et proposées à l’enfant et à ses parents (et/ou son représentant légal), ce qui donne lieu à un Projet d’accueil.

Le fonctionnement consiste le plus souvent en des séances à jour et heure fixes en ambulatoire. Un partenariat avec les professionnels extérieurs concernés est favorisé.

Une proposition de Projet personnalisé est élaborée lors de la première réunion de synthèse entre professionnels. Il s’en suit un temps de restitution du compte-rendu de ladite réunion aux parents et à l’enfant qui débouche sur une co-construction du Projet personnalisé. Ce dernier est réactualisé ainsi au moins annuellement.

Une équipe experte et pluridisciplinaire

L’accompagnement, l’approche diagnostique et le suivi thérapeutique et éducatif de l’enfant sont basés sur une collaboration interdisciplinaire avec des compétences variées et complémentaires, qui se réfèrent toutes au Projet personnalisé de l’enfant:

  • Le directeur. Responsable du fonctionnement du Camsp, il est garant de la mise en œuvre interdisciplinaire du Projet de service et des Projets personnalisés des enfants. Il organise le fonctionnement institutionnel et procède aux admissions sur le plan administratif.
  • La médecin – directrice technique. En liaison avec les différents intervenants extérieurs, et dans le respect de la confidentialité médicale, elle assure la coordination du suivi médical de l’enfant. En tant que directrice technique, elle assume la responsabilité des activités paramédicales (bilans, rééducations).
  • La psychiatre. Elle reçoit en consultation les enfants accompagnés de leurs parents, pour lesquels l’équipe des professionnels du Camsp suspecte une psychopathologie. Elle participe également à l’orientation des enfants qui le nécessitent.
  • Les psychologues. Elles sont souvent présentes lors des entretiens d’accueil. Par la suite, elles offrent à l’enfant et à sa famille un espace de parole, un lieu d’écoute et d’accompagnement psychologique sous la forme d’entretiens. Elles sont attentives au développement psychique de l’enfant.
  • Les psychomotriciennes. Elles proposent une thérapie qui s’adresse à l’enfant dans sa globalité et qui vise à harmoniser ses fonctions motrices et psychiques. Elles prennent en compte les dimensions corporelles, cognitives, affectives et identitaires.
  • Les orthophonistes. Elles offrent à l’enfant un soutien dans ses capacités à établir une communication avec son entourage, dans les acquisitions pré-linguistiques et langagières ainsi que dans le développement des fonctions orales (alimentation, vocalisations, articulation), grâce à des activités ludiques. Elles proposent également un accompagnement des parents face aux difficultés de leur enfant. Au besoin, elles peuvent mettre en place un moyen augmentatif ou alternatif de communication (communication signée, par photos ou par images…).
  • La kinésithérapeute. Elle a pour objectif de prévenir l’altération des capacités fonctionnelles de l’enfant, de concourir à leur maintien et de les rétablir ou d’y suppléer.
  • L’ergothérapeute. Elle utilise les jeux et activités manuelles pour développer et améliorer les capacités fonctionnelles de l’enfant (motricité, coordination bimanuelle, réception des informations sensorielles, capacités de raisonnement…). Elle peut aussi accompagner l’enfant et son entourage au quotidien (installations, choix en aide technique, conception d’adaptation…) et peut ainsi être amenée à se déplacer sur les différents lieux de vie de l’enfant (domicile, crèche, école…).
  • L’équipe éducative. A travers le jeu, en utilisant des supports adaptés aux capacités de l’enfant, les éducatrices encouragent sa progression et le développement de ses compétences sensorielles, ludiques, cognitives et relationnelles.
  • L’assistante de service social. Elle propose aux parents, à la famille ou à la famille d’accueil, un temps et un lieu d’écoute, de soutien, d’aide et d’orientation dans les démarches administratives. Son action contribue à favoriser une cohérence dans les relations de l’enfant avec son environnement familial, social, scolaire et de soins. Son action s’inscrit autour de trois axes: accueil de l’enfant avec ses parents et sa famille, accompagnement du projet des parents pendant la période de suivi de l’enfant et participation à l’orientation de sortie de l’enfant.
  • Les secrétaires. Tout en organisant le suivi des dossiers administratifs des enfants en lien avec l’ensemble des professionnels, elles assurent une fonction d’accueil du public et de coordination des différents intervenants extérieurs.

 

Informations

Date d’ouverture. Septembre 2006
Agrément. 45 places de suivi, 105 en dépistage
Directeur. René Etievant
Médecin pédiatre. Dr Anne-Laure Dellinger
Nombre de salariés. 12 ETP (équivalents temps plein)

 

Contact

Camsp d’Alsace Centrale
18 route de Sélestat
67730 Châtenois
03 88 82 68 70
camsp | @ | apeicentrealsace.fr

 

Plan d’accès

Accès en bus TIS – Ligne A, arrêt Châtenois Ancienne gare
Accès en bus TER – Ligne Sélestat – Sainte-Marie-aux-Mines / Saint-Dié / Lièpvre, arrêt Châtenois Gare

 

Principaux partenaires

Caisse primaire d’Assurance maladie
ARS (Agence régionale de Santé)
Maison de l’Autonomie (MDPH, Maison départementale des personnes handicapées)
Protection maternelle et infantile – Conseil départemental 67
Pôle périnatalité, enfance et adolescence du Centre Hospitalier d’Erstein
Service de pédiatrie du Centre hospitalier de Sélestat

Contenu | Menu | Boutons