Les vœux du président, Alexandre Krauth

Vous êtes ici : APEI Centre Alsace » Actualités » Les vœux du président, Alexandre Krauth
image_pdfimage_print

Alexandre Krauth – Archives Apei Centre Alsace

Chers usagers, parents, professionnels et partenaires,

Ce premier jour de l’année est l’occasion pour moi de faire le point sur l’année passée et d’évoquer le futur.

Comme annoncé lors des assemblées générales 2018 et 2019, l’Apei Centre Alsace a travaillé avec trois autres associations du GIA4 sur un projet de fusion. Malheureusement, le conseil d’administration du 14 octobre 2019, après avoir entendu mon compte rendu des travaux et de leurs perspectives, a décidé à l’unanimité de se retirer du processus de fusion.

Les conditions de réussite de ce projet n’étaient plus réunies. Je ne souhaitais pas emmener l’association vers un avenir qui était, à mon avis, une régression. Tant au niveau du projet associatif, qu’au niveau du fonctionnement du futur siège.

Je souhaitais sincèrement arriver à une association forte, représentative du mouvement parental, avec des fonctions expertes pouvant accompagner l’association vers de nouveaux défis, en adéquation avec les préoccupations de la société actuelle et une prise en charge des personnes accompagnées exemplaire. Cela ne devait finalement pas se faire. Les trois autres associations poursuivent le processus. Je leur souhaite bon courage pour y arriver dans les délais indiqués.

Le GIA4 continue d’exister, avec, pour l’assemblée générale 2020, l’arrivée d’une septième association: l’Apaj. Cette association schilikoise possède un FAS (Le Buisson Ardent) accueillant 25 résidents adultes. L’intérêt, pour cette association, d’adhérer au GIA4 est d’obtenir un lieu d’échange d’informations, de pratiques, et de pouvoir accéder à des contrats «grand compte» via le GIA4. Les contacts que j’ai eu avec Michèle Jablon, présidente de l’Apaj, se sont fait rapidement, avec une sincérité dans nos échanges et une confiance réciproque.

L’Apei Centre Alsace est aussi partie prenante dans la préparation de sessions de psychoéducation des familles sur la thématique de l’autodétermination. Le but est de sensibiliser et de former les familles au développement et l’accompagnement de l’autodétermination de leur enfant. Ceci afin de faire émerger et développer les compétences personnelles et sociales des personnes, de créer un environnement favorable pour aider les personnes à construire leur projet de vie.

L’émancipation d’une personne n’est pas une tâche facile. Les obstacles et freins sont nombreux. Cette formation va se concrétiser au courant de l’année 2020 avec un partenariat Udapei 67 et Udapei 68. Est-ce une préfiguration du fonctionnement de la nouvelle collectivité européenne d’Alsace (CEA)? C’est encore trop tôt pour le dire.

Pour terminer… L’année 2020 apporte, via les élections municipales, une nouveauté. En effet, les personnes actuellement sous une mesure de protection juridique, récupèrent un droit essentiel permettant d’exercer leur pleine citoyenneté. Les réponses aux questions suivantes sont donnés dans le numéro de Vivrensemble n°147 de Novembre/Décembre 2019. Quelles formalités faut-il accomplir? Dans quelles conditions peut-on donner procuration? Pour voter, est-il possible d’être représenté ou accompagné? Je vous conseille vivement d’accompagner vos proches dans l’accomplissement de cette démarche.

Au nom du conseil d’administration de l’Apei Centre Alsace, nous vous remercions de votre confiance et nous vous transmettons nos meilleurs vœux de santé et bonheur.

Bonne et heureuse année 2020.

– Alexandre Krauth, président de l’Apei Centre Alsace. 

Contenu | Menu | Boutons