Protéger ceux qui sont les plus sensibles, par Alexandre Krauth

Vous êtes ici : Apei Centre Alsace » Actualités » Protéger ceux qui sont les plus sensibles, par Alexandre Krauth
image_pdfimage_print

Alexandre Krauth – Archives Apei Centre Alsace

Nos conditions de vie actuelles sont une nouvelle expérience que nous n’avons jamais eue à subir. Les contraintes personnelles, professionnelles, des restrictions de liberté nécessaires pour endiguer la propagation de ce virus que nous connaissons, encore actuellement, très peu. Cette crise sanitaire a donné un autre rythme à notre vie, nous avons dû nous soumettre à une adaptabilité et une anticipation nouvelle et quotidienne.

Les critiques sont faciles, mais encore actuellement la grande variabilité des consignes, par manque de connaissance scientifiques établies, nous oblige à prendre des décisions qui ne sont pas faciles. Le déconfinement du 22 juin était pour beaucoup un retour à la normale. Cela est un leurre, nous devons encore maintenant prendre des mesures de distanciation, utiliser les masques au quotidien, se laver les mains régulièrement…

L’objectif est d’éviter au maximum le retour du virus dans nos établissements. Cela va de notre responsabilité à tous de respecter les gestes barrières, dans le but de protéger ceux qui sont les plus sensibles. L’épidémie n’a fait que ralentir, le virus circule encore, certes lentement, mais il est encore présent.

Cette période fut aussi celle de la fermeture des accueils de jour, de L’Évasion, du Casmp. Des annulations et interdictions de sortie. Il n’est pas évident d’écrire en quelques lignes toutes les mesures qui ont été prises dans nos différents établissement et services.

Au-delà de ce que nous n’avons pu faire, il est à retenir ce, qu’en revanche, nous avons pu réaliser avec le développement de nouvelles modalités, dans l’accompagnement, d’autres organisations de travail. Cette période a généré du positif et a produit de beaux comportements tant personnels que professionnels. Il y a eu le temps des remerciements au niveau national, de la reconnaissance des personnels soignants et la mise en lumière du travail des professionnels des Ehpad; il n’y a pas eu l’équivalent pour les équipes œuvrant auprès des personnes en situation de handicap.

Alors, au nom du Conseil d’Administration, je veux leur exprimer à toutes et tous, professionnels de notre association, les remer-ciements et l’admiration que leur valent leur engagement et leur implica-tion, valeurs humaines qui sont le sel de leurs métiers.

– Alexandre Krauth, président de l’Apei Centre Alsace. 

Editorial paru dans le #63 de Via la Vie, le magazine de l’Apei Centre Alsace

Contenu | Menu | Boutons